Chanter les bhajans

Simplement pour le plaisir ou bien pour mémoriser ces chants magnifiques qu’on appelle des bhajans (mantras chantés),
vous pouvez les écouter et les chanter encore et encore !

Ainsi, quand vous viendrez au satsang en connaissant déjà ces chants, vous pourrez profiter pleinement de ce grand moment de partage.

Ce sont des chants dans l’énergie du cœur à consommer sans modération !
Je vous souhaite beaucoup de joie à les écouter et plus encore à les chanter

Satsang

Le cœur de la pratique du Yoga

Le mot Satsang signifie littéralement “la réunion avec la sagesse ». Lorsqu’on médite en groupe, ceci crée une atmosphère spirituelle concentrée, qui permet une expérience de méditation plus profonde. En Satsang, tout le monde pratique ensemble – des enseignants de Yoga expérimentés, des élèves de longue date et des débutants qui découvrent la méditation.

Le Satsang constitue le coeur de la pratique du Yoga et se compose d’une demi-heure de méditation silencieuse, suivie de chants de mantras méditatifs et d’une conférence à un niveau très abordable sur la  philosophie et la psychologie du Yoga.
Le Satsang donne accès à la paix intérieure et ouvre de nouvelles perspectives.

Chanter des Bhajans comme Sadhana (exercice spirituelle)

Nous devrions être près de Dieu et fusionner avec lui. Les grands Siddhas, Alwars et Nayanmars et plus tard Mirabaï, s’approchaient de Dieu en s’oubliant eux-mêmes et en chantant des chants dévotionnels.

Ils composaient des bhajans et autres chants dévotionnels et tandis qu’ils chantaient ils s’immergeaient totalement en Dieu. Ils ressentaient la grâce de Dieu et certains reçurent le pouvoir de Shakti tandis qu’ils chantaient avec dévotion. Les Siddhas étaient dans des états spirituels différents. Ils composaient des chants qui exprimaient de nombreuses vérités. Tandis qu’ils fermaient les yeux et chantaient, ils savaient ce qui se passait au moment présent et ce qui allait arriver dans le futur. Ils chantaient des kirtans miraculeux composés avec un raga et ils chantaient si merveilleusement que ceux qui les écoutaient en avaient la chair de poule !

Nous pouvons comparer la façon dont  ces personnes chantaient autrefois et la façon dont on chante maintenant. Nous pouvons réfléchir à cela et nous souvenir que ces personnes s’oubliaient complètement. Elles ne pensaient pas à elles tandis qu’elles chantaient. Elles croyaient qu’il y avait une sagesse et un pouvoir dans ces chants. Elles croyaient en la grâce de Dieu. Elles chantaient avec tellement de dévotion à longueur de journée qu’elles recevaient la grâce de Dieu.

Il n’y avait plus d’ego en elles. Elles ne pensaient jamais qu’elles seules pouvaient chanter. Cette attitude ne leur était pas présente à l’esprit. Elles ne riaient pas en chantant. Elles ne donnaient pas d’importance au raga. Toutes leurs pensées étaient tournées vers Dieu. Elles n’avaient pas besoin d’instruments à cordes pour être en harmonie – Elles ne pensaient pas aux instruments. Elles tournaient simplement leurs pensées vers Dieu et s’immergeaient en elles, et elles composèrent naturellement les ragas et la musique instrumentale.
Nombre d’entre elles atteignirent un état élevé en chantant ces purs bhajans et kirtans.

Lorsque ceux qui vivaient une vie matérielle chantaient ces bhajans et ces kirtans, leur maison était purifiée. Toute force négative présente dans leur maison disparaissait. Lorsque les gens entendaient ces chants, la négativité en eux partait également.

Lorsque vous chantez des bhajans à un endroit, un pouvoir Divin descend et s’installe sans que vous en ayez conscience. De nombreux miracles peuvent arriver grâce à ce pouvoir. Chanter des bhajans est un grand cadeau.









Amma bhajan chant à la mère divine par x–japan