Les Chakras et leurs rôles

Les Chakras

Le terme  » chakra  » provient du sanskrit et signifie roue. Ce sont des centres d’énergie situés dans le corps astral.
Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne. Ils sont les points d’intersection des nadis, ou conduits astraux par lesquels circule le Prana, le Chi ou l’Énergie Vitale.
Les chakras accumulent le Prana et l’énergie devient de plus en plus subtile à mesure qu’elle s’élève de la base des chakras vers le sommet de la tête. Dans l’image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus.
Cette représentation, conjuguée au symbolisme de la roue, donne l’image d’une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l’un après l’autre.
Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises. De plus chaque chakra vibre à une fréquence particulière.
L’influence des chakras sur la santé de notre corps physique s’explique par le principe selon lequel notre corps astral, où se situent les chakras, vibre à une fréquence plus élevée que notre corps physique, plus dense.
Les troubles du premier se traduisent dans le second, entraînant des maladies. Ces dysfonctionnements peuvent se matérialiser soit par le rétrécissement des chakras ou par le ralentissement de leur vitesse de rotation, ce qui traduit une relative inactivité des organes, soit par l’élargissement des chakras ou par l’augmentation de leur vitesse de rotation, signe de problèmes à la fois physiques et émotionnels.
C’est ce dernier phénomène que l’on observe sur le chakra du plexus solaire lorsque les surrénales travaillent trop, du fait du stress. Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales du système endocrinien

Chakra racine

1er chakra

1er chakra

– Signification : Racine ou fondation
– Couleur : Rouge
– Élément : Terre
– Minéraux : Grenat, rubis, corail, jaspe rouge, obsidienne, quartz fumé, cristal de quartz
– Fonction : Survie et prospérité
– Glandes endocrines : Les surrénales
– Système corporel : Les reins, la vessie, la colonne vertébrale, le squelette, la lymphe
– Note de musique : Do
– Mantra : Lam

Ce chakra est situé à la base de la colonne vertébrale, il est le siège de la Kundalini. La survie    physique est la principale préoccupation de ceux dont l’énergie est centrée au chakra racine. La    peur d’être physiquement ou psychologiquement blessé peut envahir leurs pensées ou alors ils    auront tendance à blesser les autres. Si ce chakra manque d’énergie, il y a risque de devenir    apathique, de manquer de volonté, de confiance en soi, de se sentir en danger, anxieux et inquiet.

  • Énergie équilibrée : Vitalité physique, sentiment de bien-être, sentiment d’être ancré, sentiment d’être centré, sexuellement affectueux et maître de soi-même.
  • Énergie excessive : Agressivité, dominateur, égotiste, sexuellement inhibé.
  • Énergie déficiente : Manque de confiance, dépression, volonté déficiente, baisse de l’intérêt pour la sexualité, affaiblissement du sentiment d’ancrage.
  • Troubles physiques : Problèmes de la colonne et des jambes, troubles testiculaires, hémorroïdes.

***********

2e Chakra

Chakra sacré

2e Chakra

– Signification : Sa propre demeure
– Couleur : Orange
– Élément : Eau
– Minéraux : Ambre, opale de feu, jaspe orange, cornaline, cristal de quartz
– Fonctions : Santé physique et sexuelle
– Glandes endocrines : Les gonades
– Système corporel : Les organes de reproduction
– Note de musique : Ré
– Mantra : Vam

Ce chakra est situé juste en dessous du nombril, c’est le centre de l’énergie sexuelle. Il est la source de vitalité du corps éthérique et régit la sexualité et la conception ainsi que la relation amour / haine. Transcender ce chakra, c’est ignorer tout ce qu’on aime et déteste pour pouvoir considérer toutes les choses comme des parties d’un ensemble. Sa relation avec la sexualité lui a acquis la réputation d’être le centre des penchants agréables pour la nourriture, la boisson et les conforts matériels. Ceux dont leur énergie est concentrée dans ce chakra seront attirés par les expériences et les plaisirs sensuels.

  • Énergie équilibrée : Vous êtes en contact avec vos émotions et vous faites confiance aux autres.
  • Énergie excessive : Nature hyper-émotive, agressivité, ambition excessive, nature manipulatrice, obsession pour la sexualité.
  • Énergie déficiente : Sentiments d’hypersensibilité, timidité, ressentiment, méfiance, culpabilité.
  • Troubles physiques : Troubles rénaux et vésiculaires, problèmes circulatoires, troubles intestinaux, respiration superficielle et irrégulière, énergie faible, perturbations du système nerveux central, migraines et mauvais fonctionnement des organes de reproduction.

***********

Chakra du plexus solaire

3e Chakra

– Signification : Le joyau du nombril
– Couleur : Jaune
– Élément : Feu
– Minéraux : Topaze, citrine, ambre, cristal de quartz
– Fonctions : Volonté / émotions
– Glande endocrine : Le pancréas
– Système corporel : L’estomac, le foie, la rate, les muscles, l’appareil digestif
– Note de musique : Mi
– Mantra : Ram

 

Ce chakra est situé juste au-dessus du nombril, c’est le hara des Japonais. C’est le centre de distribution de l’énergie physique et de la digestion. Il est associé à l’ego et au corps émotionnel ou astral. Il réagit aux pensées en rapport avec la peur, l’anxiété et l’inquiétude. Chez la majorité des gens ce chakra est toujours déséquilibré de par leur tourment émotionnel. Grâce à ce chakra, on peut percevoir les pensées et les émotions des autres et éventuellement puiser de l’énergie, consciemment ou non, chez les gens avec lesquels on entre en contact. On peut protéger le plexus solaire en visualisant un disque doré sur son emplacement.

  • Énergie équilibrée : Respect pour soi et pour les autres, ouvert, joyeux, détendu, spontané, sans complexes, chaleureux, goût pour l’activité physique.
  • Énergie excessive : Peut vous pousser à vous ériger en juge, fait de vous un drogué du travail, perfectionniste et amer envers l’autorité.
  • Énergie déficiente : Déprime, manque de confiance, peurs, mauvaise digestion.
  • Troubles physiques : Raideur musculaire, tension nerveuse, troubles de l’estomac et de la digestion, diabète, hypoglycémie, problèmes hépatiques, faible vitalité.

***********

Chakra du cœur

4e Chakra

– Signification : Son inaudible
– Couleur : Vert
– Élément : Air
– Minéraux : Émeraude, malachite, jade, turquoise, quartz rose, péridot, cristal de quartz
– Fonction : Amour
– Glande endocrine : Le thymus
– Système corporel : Le cœur, le foie, l’appareil respiratoire, circulatoire et le système nerveux
– Note de musique : Fa
– Mantra : Yam

Ce chakra est situé au centre de la poitrine au niveau du cœur. C’est le centre des sentiments nobles. Le chakra du cœur est un centre d’équilibre qui fait le lien entre les trois chakras situés en dessous et qui sont surtout concernés par la nature instinctive, et les trois au-dessus qui se rapportent à un état de conscience supérieure. Ce chakra est lié à la couche mentale de l’aura et sa polarité est la pensée naissant et s’évanouissant. Quand on transcende cette polarité, on transcende le mental et on se relie à l’amour divin, inconditionnel.

  • Énergie équilibrée : Compassion, désir de s’occuper d’autrui, développement vers un amour inconditionnel. Ouvert, amical, en contact avec ses sentiments.
  • Énergie excessive : Exigeant, excessivement critique, possessif, d’humeur changeante, déprimé, maître en amour conditionnel.
  • Énergie déficiente : Paranoïa, indécision, désir de s’accrocher aux objets ou aux gens, peur du rejet et besoin d’être constamment rassuré.
  • Troubles physiques : Hypertension, maladies cardiaques, pulmonaires et asthme.

***********

Chakra de la gorge

5e Chakra

– Signification : Purifier
– Couleur : Bleu
– Élément : Éther
– Minéraux : Saphir bleu, aigue-marine, turquoise, lapis-lazuli, célestite, cristal de quartz
– Fonction : Communication
– Glande endocrine : La thyroïde
– Système corporel : La gorge, les bras, la trachée, le métabolisme
– Note de musique : Sol
– Lettre hébraïque : Hé
– Mantra : Ham

Ce chakra est situé dans le creux de la gorge. C’est le centre de la communication, de l’expression de soi, de la créativité. C’est là que l’on entend sa voix intérieure car il est relié au sens de l’audition et à l’élément éther, ou akasha. Lorsqu’il est éveillé et purifié, il favorise la télépathie et la canalisation de l’information. Vishuddha est la porte ou le pont conduisant vers des niveaux supérieurs de conscience. La polarité de ce chakra est la vie et la mort. Les transcender, c’est réaliser le soi immortel et spirituel tout en restant un être individuel, conscient.

  • Énergie équilibrée : Centré, combatif, bon orateur, éventuellement musicien ou peintre inspiré, attirance pour la méditation et la sagesse spirituelle.
  • Énergie excessive : Arrogance, autosatisfaction, caractère dogmatique, discours exagérés.
  • Énergie déficiente : Peureux, timide, inconsistant, peu fiable, manipulateur, effrayé par la sexualité.
  • Troubles physiques : Épuisement, problèmes pondéraux et digestifs, troubles thyroïdiens, mal à la gorge, douleurs du cou et de la nuque.

***********

Chakra du troisième œil

6e Chakra

– Signification : Savoir ou commander
– Couleur : Indigo
– Elément : Aucun
– Minéraux : Lapis-lazuli, saphir indigo, azurite, labradorite, argent, cristal de quartz
– Fonction : Intuition
– Glande endocrine : L’hypophyse
– Système corporel : La colonne vertébrale, la partie postérieure du cerveau, le nez, les oreilles, les yeux, le système endocrinien
– Note de musique : La
– Mantra : Om

Ce chakra est situé au milieu du front, juste au-dessus des sourcils. C’est à partir de lui qu’est transmise l’intuition aux chakras inférieurs et au mental. Voilà pourquoi Ajna est appelé le troisième œil, l’œil de l’intuition. Il est le lien entre notre conscience supérieure et l’ego et entre les facultés cérébrales supérieures et les fonctions cérébrales instinctives. Lié au mental, ce chakra est représenté avec deux pétales qui sont reliés aux lobes droit et gauche de l’hypophyse et sont également rattachés aux hémisphères gauche et droit du cerveau. L’hémisphère droit est le siège de l’intuition, le gauche est le siège de l’intelligence. Ici prend place le mariage céleste du soleil et de la lune, aboutissant à l’ouverture du troisième œil et du sixième sens évolué. Les trois nadis principaux, Ida, Pingala et Sushumna, s’unissent ici avant de monter jusqu’au chakra couronne. Soulignons l’importance de l’ouverture progressive de ce chakra. La maîtrise et l’équilibre complets des chakras inférieurs est une condition absolument nécessaire. Sans un contrôle conscient des chakras inférieurs lorsqu’on ouvre l’Ajna chakra, des types variés de désorientation apparaissent.

  • Énergie équilibrée : Détachement des possessions matérielles, la peur de la mort disparaît, don de télépathie, de clairaudience, de clairvoyance, accès aux vies antérieures.
  • Énergie excessive : Fier, religieusement dogmatique, manipulateur et égotiste.
  • Énergie déficiente : Hypersensible aux sentiments d’autrui, peu assuré et incapable de distinguer l’ego du Moi supérieur.
  • Troubles physiques : Maux de tête, troubles oculaires et sinusaux, catarrhe, rhume des foins, insomnie, migraine et déséquilibres hormonaux.

***********

Chakra couronne

Septième Chakra

– Signification : Mille fois autant
– Couleur : Violet
– Elément : Aucun
– Minéraux : Améthyste, fluorite, or, cristal de quartz
– Fonction : Spiritualité
– Glande endocrine : L’épiphyse
– Système corporel : La partie supérieure du cerveau, le système nerveux
– Note de musique : Si

 

Ce chakra est situé au sommet de la tête, à la fontanelle. Il représente le plus haut niveau de conscience d’être humain, c’est le centre de l’illumination. Lorsque Kundalini atteint ce niveau, elle n’appartient plus au domaine de la conscience animale ou humaine, elle est exclusivement divine. C’est le siège de la conscience pure. Quand Kundalini monte du chakra racine à Sahasrara, l’énergie et la conscience fusionnent et l’illumination émerge. Sous l’influence de l’Ajna chakra, la force générée par leur union est alors renvoyée à son point de départ à travers Sushumna, afin de nous permettre de faire l’expérience du paradis sur terre. Quand le chakra couronne commence à s’ouvrir, on est attiré par les enseignements mystiques ou occultes. A cette étape de son développement, on commence parfois à apercevoir les auras, à éprouver un sentiment de révérence et d’émerveillement devant la beauté et l’immensité de la création. On acquiert aussi une compréhension intérieure des vérités universelles. Lorsqu’il est complètement ouvert, ce chakra fusionne avec le chakra du troisième œil pour former le halo souvent représenté autour de la tête des saints et des êtres illuminés.

  • Énergie équilibrée : Ouverture à l’énergie divine, accès total à l’inconscient et au subconscient.
  • Énergie excessive : Frustration et migraines fréquentes.
  • Énergie déficiente : Indécision, disparition de l’étincelle physique de joie.
  • Troubles physiques : Maladies cérébrales, migraines, troubles du système endocrinien, problèmes psychologiques.

Se ressourcer auprès des arbres

© Joëlle Chautems / Ed. Favre

Et si vous profitiez des vacances pour vous rapprocher de la nature, et en particulier des arbres ? Savez-vous qu’il est possible de communiquer et de se ressourcer auprès d’eux ?
De tout temps, les hommes ont toujours entretenu une relation privilégiée avec les éléments de la nature. Aujourd’hui, avec l’urbanisation et la modernisation de la société, ce lien s’est perdu. Certaines personnes fuient même ces étendues de paysages magnifiques de peur de s’ennuyer. Pourtant, la nature a tellement à nous offrir et à nous apprendre. En cas de stress, de fatigue ou de surmenage, une petite « cure de vert » nous étonne toujours par ses nombreux bienfaits.

Et si vous profitiez justement des vacances pour vous rapprocher de la nature, et en particulier des arbres ? Savez-vous qu’il est possible de communiquer et de se ressourcer auprès d’eux ? C’est ce qu’explique Joëlle Chautems dans son livre « Guide des arbres extraordinaires de Suisse romande » aux éditions Favre. Que ce soit dans votre jardin, ou dans une forêt, prenez le temps de vivre ces moments uniques.

Osez vous lancer !

La première des démarches consiste bien sûr à vous lancer ! Se rapprocher des éléments de la nature n’est plus trop dans nos habitudes. Alors, prendre dans ses bras un tronc d’arbre, l’idée peut paraître saugrenue. Surtout dans un lieu public, pensez-vous… N’ayez pas peur du regard des autres, la période des vacances est aussi faite pour s’aventurer sur de nouveaux chemins. Trouvez le moment et le lieu idéal pour vivre cette expérience.

Choisissez votre arbre

© Joëlle Chautems / Ed. Favre

Dirigez-vous de préférence vers un arbre majestueux et puissant régnant pleinement sur son territoire. Un arbre qui respire la santé vous transmettra une belle énergie. A contrario, il n’est jamais bon de se connecter avec un arbre malade, cassé, ou étrangement petit. Cela peut être le signe qu’il se trouve sur un site malsain (croisement de réseaux telluriques négatifs, ancien champ de bataille…).

Le rituel du salut

Les arbres sont vivants, comme nous. Certains disent qu’ils ont une âme, un esprit. Ainsi, saluer un arbre est une manière de se présenter à lui, de lui témoigner votre respect et de lui demander l’autorisation d’entrer en contact avec lui. Avant de vous approcher, vérifiez bien qu’il accepte votre présence ! Pour cela, mettez-vous à une certaine distance de lui de façon à respecter son champ énergétique. Essayez de ressentir cette délimitation, en vous aidant par exemple de vos mains. Il est possible de ressentir une densité d’air différente à ce niveau-là. Une fois cette zone déterminée, saluez cet arbre ! Vous vous sentirez ensuite comme appelé vers lui, ou bien juste accepté.

A l’écoute de vos sens

Approchez doucement l’arbre. Prenez contact avec lui. Faites ce qui vous passe par la tête : appuyez-vous contre son tronc, de dos ou de face, posez vos mains sur ses branches, votre front contre son écorce. Utilisez ensuite vos différents sens pour découvrir la nature de cet arbre. Joëlle Chautems recommande ainsi : « Sentez son parfum, caressez son écorce, écoutez le chant du vent dans les feuillages, mettez-vous pieds nus et sentez la terre sous vous ». Que vous apprend cette expérience ? Dans la vie quotidienne, nous prenons rarement le temps d’être à l’écoute de nos sens et de nos perceptions. Offrez-vous ce cadeau, savourez ces délicieux moments.

Ressourcez-vous auprès de lui

L’auteur nous informe qu’ « une fois le contact établi, la circulation d’énergie est directement active entre l’arbre et vous-même. ». Si vous souhaitez vous ressourcer profondément, appuyez-vous contre son tronc ou tenez une de ses branches dans votre main en fonction de sa taille. Mettez-vous ensuite dans un état de calme intérieur. Essayez de ressentir la respiration de l’arbre en respirant profondément à ses côtés. Selon Joëlle Chautems « un nettoyage inconscient de vos centres énergétiques pourra se faire grâce à cette cohésion respiratoire ».

© Joëlle Chautems / Ed. Favre

Dialogues intérieurs

Après ces différentes expériences, vous pouvez aussi essayer de communiquer avec cet arbre. Pour Joëlle Chautems, « un arbre peut vous aider à développer votre sensibilité et vous ouvrir aux mondes subtils rien que par sa présence. Il suffit de lui demander de vous enseigner. » Faites le vide en vous et posez une question. Soyez ensuite à l’écoute ! Certains entendront directement une phrase dans leur tête ou au fond de leur coeur. Pour d’autres, ce sera sous forme d’énergie, sans qu’il y ait forcément de compréhension intellectuelle. Faites l’expérience !

Enfin, remerciez- le !

L’auteur insiste, ne partez jamais sans remercier l’arbre pour tout ce qu’il vous a apporté. Elle aime comparer l’arbre à un hôte : « quand on rend visite à un arbre, c’est comme aller boire un thé chez un ami : on sonne, on attend qu’on nous ouvre la porte, on respecte son lieu, on partage, on ne fait pas que prendre mais on donne aussi de soi, et quand on repart on le salue, on le remercie pour son accueil et on lui dit au revoir. »