Mantra de la compassion

Ce mantra est millénaire. C’est le symbole de la vie bouddhiste au Tibet.

Elle a fait l’objet de centaines d’interprétations. Les Tibétains le prononce OM MANI PEME HUM, et sa traduction la plus simple serait  » Salut à toi joyau dans le lotus « . L’origine de ce Mantra est liée à Tchenrézi Avalokitésvara, le grand Compatissant et à Kwan Yin, la Déesse de la Miséricorde. Il est le Protecteur par excellence du Tibet et s’incarne dans Sa Sainteté le Dalaï-lama, qui est et reste envers et contre tout le chef spirituel et temporel du Tibet.

Pour les pratiquants spirituels, la première et la dernière syllabes ont la réputation d’être chargées de puissance, et l’on doit les manier avec une infinie précaution.

OM, c’est le corps, la parole et l’esprit du disciple et en même temps celui du Bouddha : elle symbolise la métamorphose et l’illumination, l’éveil.

MANI, le joyau proprement dit qui exauce tous les désirs et figure le but suprême auquel on aspire.

PEME, le lotus, incarne la sagesse, en particulier celle de la parfaite vacuité (le vide plein et le plein vide). HUM exprime l’indivisibilité, l’unité indissociable de la méthode et de la sagesse.