les mantras bouddhiques

les mantras :

En cliquant sur le lien de chacun des mantras listés ci-dessous, vous arriverez à une page donnant des détails sur ce mantra, vous présentant la représentation qui y est associée, lorsqu’il y en a une, et vous permettant d’entendre une version audio de ce mantra. Vous pouvez vous en aider jusqu’au moment où vous l’aurez bien mémorisé.

Chaque mantra est répété environ dix fois pour vous donner le temps de l’apprendre et de vous essayer à le psalmodier. Vous pouvez le réécouter jusqu’à ce que vous ayez le sentiment de l’avoir bien retenu.

Il est à noter que, dans l’énoncé des mantras, nous avons omis l’accentuation diacritique qui permet une représentation phonétique plus précise. Mieux vaut donc se fier à la partie audio pour savoir comment les mantras doivent être prononcés (sachant que j’ai moi-même un accent écossais).

Note : Les Tibétains ont déformé certaines syllabes sanskrites. Par exemple ils ont tendance à dire « pemé » pour « padmé » et « soha » pour « svaha ». Si vous avez l’habitude de la prononciation tibétaine, vous noterez donc ici quelques petites différences.

Les mantras bouddhiques non associés à des représentations

Sabbe satta sukhi hontu
Om shanti shanti shanti
Gate gate paragate parasamgate bodhi svaha

Les mantras associés à des figures de la mythologie bouddhique :

Avalokitesvara
Manjughosa
Vajrapani
Tara verte
Amitabha
Tara blanche
Shakyamuni
Padmasambhava