Articulations, la phyto qui décoince

Vos articulations dérouillent. Il faut réduire l’inflammation sans tarder pour éviter la dégradation du cartilage. La solution se trouve dans votre assiette et dans quelques remèdes naturels à piocher dans la liste que nous avons dressée avec l’aide de naturopathes.

Si vous souffrez de douleurs articulaires, vous devez éliminer, ou tout du moins limiter, les aliments qui apportent des toxines, en particulier de l’acide urique issu du métabolisme des purines. Les aliments les plus riches en purines sont la viande, les abats, les fruits de mer. Évitez aussi le thé, le café, le cacao, le maté, le guarana qui contiennent de la caféine, une substance naturelle azotée du groupe des alcaloïdes dérivés de la purine.

Vous devez également vous méfier des aliments qui favorisent le développement d’états de carence comme les céréales raffinées (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc). Cependant, nous vous conseillons de privilégier les produits semi-complets aux produits complets car ils apportent des sels minéraux et des vitamines mais vous évitent le son qui est irritant à la longue pour la muqueuse intestinale. Oubliez aussi le sucre raffiné dont la consommation est à l’origine de carences en sels minéraux, principalement en calcium. Remplacez-le par du miel, du sirop d’agave, du stévia (lire notre dossier de couverture Quelle Santé n° 64) ou encore du sucre complet (lire notre test du Quelle Santé n° 65).

Même recommandation pour le sel, que vous consommerez non raffiné. Il vous fournira ainsi des sels minéraux et des oligo-éléments (magnésium et fer principalement). Et sera exempt d’adjuvants et d’anti-agglomérants.

Évitez également les graisses saturées dont regorgent les aliments industriels et qui favorisent les réactions inflammatoires. Aux huiles de maïs et de tournesol riches en oméga 6 précurseurs de molécules pro-inflammatoires, préférez les huiles de première pression à froid de noix et de colza, riches en oméga 3, précurseurs de molécules anti-inflammatoires. N’abusez ni des épices (poivre, cumin, baies de genièvre…) ni des condiments (piment, moutarde). Remplacez-les par des herbes aromatiques (basilic, thym, ciboulette, persil, cerfeuil…), de l’ail, de l’oignon, de l’échalote.

Et souvenez-vous que l’alcool est toxique pour l’organisme. Sa métabolisation consomme des minéraux et des vitamines, participant ainsi à l’établissement de carences et il produit des acides toxiques. Mais il ne s’agit pas pour autant de se priver d’un bon verre de vin pendant les repas de temps à autre.

Pensez aux fruits et aux légumes frais. Les graines germées vous apporteront vitamines et sels minéraux. Enfin, mangez vos fruits loin des repas et supprimez les desserts. En quelques mots, votre alimentation doit être raisonnée, afin de rétablir l’équilibre acido-basique et de soulager vos douleurs articulaires.

Huile de carthame

Ce traitement vise à réduire les inflammations localisées aux articulations et ainsi à traiter les douleurs associées aux problèmes rhumatismaux inflammatoires de l’arthrite. L’action du complexe de plantes médicinales est complétée par une lotion huileuse à appliquer sur les zones douloureuses. Dans un premier temps, appliquer la lotion huileuse ArthriKal-I (huile de carthame, jasmin, feuille de curry, herbe de saint Paul, fleur-du-diable, aconit) sur les zones concernées pour apaiser la douleur en réduisant l’inflammation des tendons, muscles et ligaments. Ce traitement local est à compléter en interne par l’absorption de gélules d’ArthriKal-II (3 gélules par jour pendant 30 à 60 jours) qui, grâce à sa composition (salsepareille, feuilles de curry, cierge à grandes fleurs, éleuthérocoque, chardon, bétel, galanga camphré…) réduit l’inflammation des tissus articulaires, dissout les cristallisations d’acide urique et contribuent à lutter contre les infections articulaires.

  • Duo ArthriKalArthriKal-I, flacon de 50 ml, et ArthriKal-II, pilulier de 90 gélules de 375 mg, Botavie, 114 €.
  • Par correspondance au 09 70 44 05 75 et sur le site botavie.com.

 

Prêle des champs

Ce complément alimentaire biodisponible organique et soluble, élaboré selon la méthode Loïc Le Ribault, contient de la silice naturelle extraite de la prêle des champs. Il est très utile aux personnes souffrant de problèmes articulaires et aussi aux personnes âgées dont les réserves en silicium se sont affaiblies. Il permet le maintien de la flexibilité des articulations et la régénération du cartilage. En cure d’entretien, 15 ml deux fois par jour (à prendre 15 minutes avant le repas et loin de toute autre prise de médicaments pour une meilleure efficacité) apportent 10 mg de silicium par jour à l’organisme. Son goût est agréable, avec des notes végétales, il n’est ni astringent ni amer. Conservez le Siliplant dans un lieu frais et sec. Au-delà d’un mois d’ouverture, mettez la bouteille au réfrigérateur car le produit ne contient pas aucun conservateur chimique.

  • Siliplant, Silicium Laboratoires, 1 000 ml, 34 €  (+ 15 € de port).
  • En VPC au 0811 144 544 (livraison par DHL ou UPS en 3 jours ouvrables).

 

Cartilage de raie

Ce produit est élaboré uniquement à base de cartilage de raie naturel issu de la pêche bretonne. Transformé en poudre à Lorient, il est 100 % naturel et durable car il est issu des coproduits de la pêche. Le cartilage de raie est naturellement riche en chondroïtine, glucosamine, calcium et collagène et proche de la composition du cartilage humain. Ce produit agit directement sur le cartilage en lui fournissant les éléments dont il a besoin et que notre corps ne fabrique malheureusement plus avec l’âge. Deux cuillers par jour permettent d’entretenir la résistance du cartilage et préservent sa capacité d’absorption des chocs. De plus ce complément alimentaire favorise la nutrition de la fibre cartilagineuse, freine la dégradation du cartilage et soulage les douleurs articulaires.

  • Cartilage de raie naturel, Oceadiet, 100 g (cure de 1 mois), 23 €.
  • Disponible sur oceadiet.fr.

Collagène marin

La glucosamine, la chondroïtine et le collagène sont naturellement présents dans l’organisme, notamment au niveau des cartilages, des tendons, des ligaments. Mais leur présence diminue avec l’âge ou l’usure, ce qui entraîne raideur et inconfort. Pour diminuer l’inflammation des cartilages, favoriser leur restauration et protéger les articulations, les moines trappistes de l’abbaye de Sept-Fons ont sélectionné les meilleurs ingrédients naturels (extrait de cartilage de requin et de crustacés) et les ont associés aux ingrédients suivants : germe de blé, acide hyaluronique extrait de crête de coq, chélates de cuivre et de manganèse d’origine naturelle. Ces ingrédients agissent en synergie pour aider à conserver ou améliorer la souplesse et la résistance articulaires. Pour un effet bénéfique à long terme, commencer par 20 g (2 cuillers à soupe) par jour pendant 2 à 3 mois à dissoudre dans l’eau et à prendre au cours d’un ou de plusieurs repas. Ensuite, réduire à 10 g par jour.

  • Germaflex, Abbaye de Sept-Fons, 200 g, 15,50 €.
  • En vente en ligne sur le site septfons.com et au 04 70 48 14 70.

 

Griffe-du-diable

L’harpagophytum est connu pour améliorer le confort articulaire et soulager les manifestations articulaires douloureuses d’origine rhumatismale (arthrose) ou traumatique (tendinite, foulure). Les actifs majeurs sont des iridoïdes (harpagoside, harpagide, procumbine), reconnus pour leur puissante activité anti-inflammatoire à partir de 30 mg par jour. Son action est complétée ici par celle de l’extrait de reine-des-prés et de l’extrait d’ortie qui aident à la reconstruction et à la régénération du cartilage. En traitement de fond, prenez 3 comprimés par jour pendant 20 jours. Arrêtez 10 jours et reprenez le traitement.

  • Articulation Bio, Phytoceutic, pilulier de 60 comprimés, 12,90 €.
  • Au 04 94 17 63 00, sur institut-phytoceutic.fr, et en magasins biologiques.

Oméga 3

Le vieillissement naturel de l’organisme, les changements de saison ou une activité physique inadaptée peuvent entraîner un manque de souplesse dans les articulations. Ces capsules contiennent de l’huile de poissons sauvages de mers froidesriches en EPA, oméga 3 d’origine marine, qui s’intègre dans les membranes des cellules et participe au confort articulaire anti-inflammatoire. De la glucosamine qui favorise, avec les vitamines B5 et B6, la reconstruction du cartilage et contribue à en renforcer la structure. Du zinc, du sélénium et de la vitamine E agissant en synergie pour réduire les effets néfastes des radicaux libres susceptibles d’altérer notamment les cellules du cartilage… Enfin du manganèse et du cuivre nécessaires à la fabrication du collagène présent dans le cartilage. Une cure de 3 mois, à raison d’une capsule jour, vous aide à soutenir ou à entretenir durablement le confort et la souplesse de vos articulations. En cas de douleurs, doublez la dose journalière.

  • RHU, Léro, boîte de 30 capsules, 12,65 €.
  • En pharmacies et parapharmacies.

 La vitamine D3 formule huileuse de chez Dplantes ( personnellement j’en suis ravie !) : voir ici.

MSM

Ce complément alimentaire réunit quatre actifs puissants : de la chondroïtine (composant essentiel du cartilage) qui inhibe l’élastase, enzyme responsable de la dégradation du cartilage. De la glucosamine, un sucre aminé qui participe à la synthèse du cartilage et qui est un anti-inflammatoire et un lubrifiant du liquide synovial. Du MSM (méthyl-sulfonyl-méthane) composé organique soufré qui assure la liaison chimique indispensable à la formation du collagène et contribue à diminuer les douleurs liées aux problèmes rhumatismaux. Et de l’harpagophytum qui agit sur les désagréments articulaires et améliore la mobilité des articulations. Chacun de ces ingrédients a été fortement dosé afin d’obtenir des résultats visibles rapidement sur la mobilité articulaire. En cure d’attaque, prenez 4 gélules par jour, au moment des repas, avec un grand verre d’eau, pendant 3 mois.

  • Microflex, Biocyte. Boîte de 60 gélules, 23 €.
  • Pharmacies, parapharmacies, liste sur biocyte.eu
Avec mots-clefs , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.